Calling My Spirit - Kodak Black


1 00:00:01,052 --> 00:00:03,771 La traduction de milliers de musiques avec TraduZic 2 00:00:03,771 --> 00:00:06,035 Je mets mon coeur dans mes paroles 3 00:00:06,035 --> 00:00:07,992 J’ai donné tout ce que j’avais 4 00:00:07,992 --> 00:00:11,506 J'ai fait une soirée chez moi avec une bonne ambiance 5 00:00:11,506 --> 00:00:13,668 Tu vas aller où après ? 6 00:00:13,668 --> 00:00:15,957 Comment savoir qui est sincère ? 7 00:00:15,957 --> 00:00:17,966 Je me sers un verre 8 00:00:17,966 --> 00:00:19,966 Tu me connais bien 9 00:00:19,966 --> 00:00:23,874 Je garde un flingue dans ma caisse car j’ai beaucoup de jaloux 10 00:00:23,874 --> 00:00:27,487 Pas de pute dans mon équipe et mes potes sont des vrais 11 00:00:27,487 --> 00:00:29,736 Je ne montre aucune sympathie 12 00:00:29,736 --> 00:00:32,676 Trop de Hennessy me fait aller de côté 13 00:00:33,436 --> 00:00:36,635 J’ai la classe et vous êtes pas au niveau 14 00:00:36,635 --> 00:00:40,829 Si t’as un peu trop de choses tout le monde arrive pour en avoir une part 15 00:00:40,829 --> 00:00:44,690 J’ai fait mes preuves, je me dirige maintenant vers des niveaux plus hauts 16 00:00:44,690 --> 00:00:48,710 Je me fie à mon 3eme oeil, je suis concentré sur mon but 17 00:00:48,710 --> 00:00:52,179 J’ai ouvert mon esprit, puis j’ai ouvert cette Benz 18 00:00:52,179 --> 00:00:56,021 C’est comme si tu devais vendre ton âme pour qu’ils écoutent 19 00:00:56,021 --> 00:00:59,610 Fini de jouer j’ai grandi, maintenant j’y mets mon coeur 20 00:00:59,610 --> 00:01:03,651 J’ai dû venir avec un flingue pour qu’on me prenne au sérieux 21 00:01:03,651 --> 00:01:07,482 C’est comme si sur chacunes de mes chansons j’y invitais mes esprits 22 00:01:07,482 --> 00:01:09,492 Je met des diamants sur ma Hublot 23 00:01:09,492 --> 00:01:11,651 Je mets des glaçons dans mon Moscato 24 00:01:11,651 --> 00:01:13,522 D’où je viens on ne dit pas opp 25 00:01:13,522 --> 00:01:15,783 Tire sur un ennemi, tire sur un flic 26 00:01:15,783 --> 00:01:17,653 Tire sur la police, tire sur ton patron 27 00:01:17,653 --> 00:01:19,561 J’ai fait un million avec des chaussettes 28 00:01:19,561 --> 00:01:21,742 Je peux libérer mes potes enfermés en prison 29 00:01:21,742 --> 00:01:23,632 Enfermés à regarder l’horloge 30 00:01:23,632 --> 00:01:26,450 Enfermés ils se battent enchaînés et se font passer des couteaux 31 00:01:26,450 --> 00:01:29,201 Je ne peux pas vivre cette vie, le Bacardi c’est fini 32 00:01:29,201 --> 00:01:32,282 Je ne veux plus de Cardi donc je vais verser de l’Henny sur des glaçons 33 00:01:32,282 --> 00:01:35,692 Je vois clair, je t’ai dit que j’étais une menace, je vais tout prendre 34 00:01:35,692 --> 00:01:38,329 Je sors avec un flingue toujours prêt 35 00:01:38,329 --> 00:01:40,531 Je pourrais mourir de ce style de vie 36 00:01:40,531 --> 00:01:43,373 J’ai la classe et ils voient que j’ai un oeil sur tout 37 00:01:43,373 --> 00:01:45,842 Je te fais rigoler quand t’es avec moi 38 00:01:45,842 --> 00:01:47,701 Mon swag est terrifique 39 00:01:47,701 --> 00:01:51,403 Ça fait longtemps que j’ai pas vu mon père mais je peux pas me plaindre j’ai des millions 40 00:01:51,403 --> 00:01:54,983 J’y suis arrivé en me débrouillant donc j’emmerde tes opinions et tes sentiments 41 00:01:54,983 --> 00:01:56,912 J’appelle mes esprits 42 00:01:56,912 --> 00:02:00,602 Je me fie à mon 3eme oeil, je suis concentré sur mon but 43 00:02:00,602 --> 00:02:04,059 J’ai ouvert mon esprit, puis j’ai ouvert cette Benz 44 00:02:04,059 --> 00:02:07,840 C’est comme si tu devais vendre ton âme pour qu’ils écoutent 45 00:02:07,840 --> 00:02:11,880 Fini de jouer j’ai grandi, maintenant j’y mets mon coeur 46 00:02:11,880 --> 00:02:15,810 J’ai dû venir avec un flingue pour qu’on me prenne au sérieux 47 00:02:15,810 --> 00:02:20,104 C’est comme si sur chacunes de mes chansons j’y invitais mes esprits 48 00:02:21,761 --> 00:02:34,931 La traduction de milliers de musiques avec TraduZic

Vidéo VBK
Traduction
VBK

À propos

Artiste : Kodak Black
Vues : 348
Favoris : 0
Album : Dying to Live
Clip

Commentaires

Aucun commentaire